Coronavirus : des masques pourront être fournis aux élèves dont les parents ne peuvent pas en acheter, assure Blanquer

Coronavirus : des masques pourront être fournis aux élèves dont les parents ne peuvent pas en acheter, assure Blanquer

Le ministre de l'Education, qui a annoncé jeudi l'obligation du port du masque en toutes circonstances au collège et au lycée, réagissait aux questions sur le coût du dispositif pour les familles modestes.

A la rentrée, le port du masque contre le coronavirus sera désormais obligatoire dans les collèges et les lycées, y compris quand les distances de sécurité sont respectées, a confirmé Jean-Michel Blanquer jeudi 20 août sur France 2. Toutes les familles pourront-elles assumer le coût de cette mesure, s'interroge la FCPE ? "Nous sommes en situation de fournir les masques" à celles qui seraient en "grande difficulté", a assuré le ministre de l'Education nationale, en déplacement dans une école de l'Oise vendredi.
Si un élève se présentait sans masque en avançant des raisons économiques, "on regarderait avec la famille la réalité du problème et comment on peut lui en fournir un", a-t-il expliqué. Il a cependant estimé que le masque doit constituer "une fourniture scolaire" comme une autre, rappelant l'augmentation de 100 euros de l'allocation de rentrée scolaire versé aux parents d'élèves les moins fortunés.

Avec Franceinfo

Imprimer   E-mail