Des vaches à hublot : la nouvelle vidéo choc de L214

Une scène digne d'un film de science-fiction : des vaches avec un hublot d'une vingtaine de centimètres sur le flanc qui permet d'accéder directement au rumen, l’un des quatre estomacs de l’animal, pour étudier sa digestion et mettre au point de nouveaux aliments permettant d'améliorer la productivité des bêtes. 

Des vaches à hublot : la nouvelle vidéo choc de L214

La dernière vidéo de l'association de défense de la cause animale L214 montre des vaches à l’estomac perforé, avec un commentaire assuré par la voix de l'animateur Nagui. 

Le hublot est fermé par un clapet de manière à avoir accès à l'appareil digestif de l'animal. Des opérateurs y plongent le bras jusqu’au coude pour y déposer ou retirer des aliments et nettoient le pourtour de cette ouverture suintante au jet d’eau à haute pression. 

Ces images ont été tournées en caméra cachée dans le centre de recherches de la Sourches à Saint-Symphorien (Sarthe), où la marque d’alimentation animale Sanders teste ses produits. 

L’association lance au passage une pétition contre cette pratique et porte plainte contre Avril, l’entreprise qui gère le laboratoire car selon elle, ce type d’expérimentation animale dépasse la stricte nécessité que permet le code rural. Le délit d’expérimentation illicite est passible de deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende. 

La vidéo est certes spectaculaire mais n'a rien de nouveau. Le procédé de "fistulation", c'est le nom scientifique de cette pratique, est pratiqué depuis le 19ème siècle dans des laboratoires de différents pays et des photos circulent régulièrement sur le net. L'intérêt de ces images est que, du fait de la notoriété de l'association L214, elles vont braquer les projecteurs des médias sur cette pratique.

source franceinfo


E-mail
| PLUS DE SPORTS
| LE LIVE > LES UNES
| EDUCATION

PLUS DE RADIOS

              

55 Rue Bentséhou 97670 CHICONI

Tel: +(262) 269 61 25 86

Tel: +(262) 639 65 43 04

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.