Des professeurs d’informatique au lycée dès 2020

Le ministre de l’Éducation nationale a annoncé la création d’un Capes d’informatique pour 2020.

Des professeurs d’informatique au lycée dès 2020

Le ministre de l’Éducation nationale a annoncé la création d’un Capes d’informatique pour 2020.

Bientôt des professeurs geek ? Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé le 7 janvier la création d’un Capes d'informatique dès 2020. Selon le ministre, l’ouverture d’une agrégation dans les prochaines années est également à l’étude. L'objectif : développer l'enseignement numérique dans les établissements scolaires français.

“CRÉER UN CERCLE VERTUEUX DE LA PRÉSENCE DE L’ENSEIGNEMENT NUMÉRIQUE”

Il s’agit d’une nouvelle extrêmement importante, car avec cette création, nous créons un cercle vertueux de la présence de l’enseignement numérique”, a affirmé Jean-Michel Blanquer au micro de France Culture.

La création de ce certificat professoral accompagne l’apparition d’une nouvelle discipline au lycée, intitulée “numérique et science informatique”, mise en œuvre par la réforme du lycée. “C’est une discipline en soi consacrée au numérique. Nous savons bien que beaucoup de jeunes ont envie d’aller vers ces métiers, qui correspondent à des métiers d’avenir”, a expliqué le ministre.

Selon Jean-Michel Blanquer, plus de la moitié des lycées de France accueilleront la nouvelle discipline en 2020. Conséquence : un besoin de 1 500 postes de professeurs d’informatique. Dans un premier temps, ces postes seront couverts “par des professeurs qui suivent des formations continues pendant les mois qui viennent pour être prêts pour l’année prochaine”. Puis, progressivement, les professeurs titulaires du nouveau certificat occuperont ces postes. “Vous aurez un Capes qui forcément au début concernera quelques dizaines de personnes, et puis progressivement va s’étendre, en fonction aussi des élèves qui choisissent cette spécialité”, a précisé le ministre.

STRUCTURER L’ENSEIGNEMENT DU NUMÉRIQUE POUR LES PROCHAINES DÉCENNIES

La création du Capes d’informatique permet ainsi d’entériner le numérique comme une matière propre à l’Éducation nationale et au développement des élèves. “À partir du moment où l’on crée un Capes, on crée quelque chose qui va structurer le futur”, a indiqué Jean-Michel Blanquer.

Avec cette ouverture, nous consacrons le numérique dans un sens non superficiel. Aujourd’hui, on parle trop du numérique en restant à la surface des choses alors même que nous avons besoin d'élèves qui développent leur sens logique grâce à la programmation, d'élèves qui relient les savoirs numériques aux autres savoirs grâce à leurs approfondissements numériques et l’approfondissement de leur culture générale dans d’autres domaines.

COMBLER LE FOSSÉ FEMMES-HOMMES DANS LE NUMÉRIQUE

Avec l’arrivée de cette nouvelle discipline, disponible pour les élèves de première et de terminale, l’Éducation nationale vise également à répondre à un autre enjeu du secteur du numérique : la grande disparité hommes-femmes. D’après le collectif Femmes@numériques, soutenu par le Gouvernement, seulement un tiers des salariés de ce secteur sont des femmes en France.

Un constat alarmant qui prend racine dans l’enseignement : si l’on voit peu de femmes dans les métiers du numérique, c’est qu’elles sont moins encouragées que les hommes à se diriger vers des carrières scientifiques. Toujours d’après Femmes@numériques, on retrouve seulement 27% de femmes dans les écoles d’ingénieurs.

Pour Jean-Michel Blanquer, l’enseignement de l’informatique au lycée sera “l’occasion d’inciter plus de jeunes filles à faire cette discipline et donc compenser les problèmes d’égalité hommes-femmes de cette branche”.


E-mail
| PLUS DE SPORTS
| LE LIVE > LES UNES
| EDUCATION

PLUS DE RADIOS

              

Chiconi FM
55 Rue Bentséhou 97670 CHICONI
   0 (+262) 269 61 25 86
    0 (+262) 639 65 43 04
  contact@chiconifm.fr