Gérard Trémège s'excuse auprès des Mahorais.

Le président du conseil départemental de Mayotte, 101e département français, Soibahadine Ibrahim Ramadani, a réagi aux propos du maire de Tarbes, LR comme lui, qui avait assimilé, dans un courrier, les Mahorais à des «populations d'origine étrangère».

Gérard Trémège s'excuse auprès des Mahorais.

Le président du conseil départemental de Mayotte, 101e département français, Soibahadine Ibrahim Ramadani, a réagi aux propos du maire de Tarbes, LR comme lui, qui avait assimilé, dans un courrier, les Mahorais à des «populations d'origine étrangère». Sollicité par nos soins, Gérard Trémège lui répond : «Je fais amende honorable et je tiens à m'excuser de cette confusion. Je n'ignore pas que Mayotte est le 101e département français et que les Mahorais sont des citoyens français à part entière. Je me suis laissé emporter par le sentiment qui est le nôtre d'une ville où il y a de plus en plus de populations en situation de précarité que nous accueillons, que nous accompagnons et que nous aidons. Je voulais dire que la précarité a des explications : les personnes sont dans cette situation parce qu'elles n'ont pas de travail, parce qu'elles sont venues chez nous et qu'elles n'ont pas de travail».


E-mail
| PLUS DE SPORTS
| LE LIVE > LES UNES
| EDUCATION

PLUS DE RADIOS

              

Chiconi FM
55 Rue Bentséhou 97670 CHICONI
   0 (+262) 269 61 25 86
    0 (+262) 639 65 43 04
  contact@chiconifm.fr