31.11°C
Chiconi:_JEU
26.67°C / 33.33°C
Chiconi:_VEN
27.22°C / 33.33°C
Chiconi:_SAM
27.22°C / 30.56°C
Mer, 5 Aoû 2020

//-- Martinique

Martinique: Un premier décès lié à l’épidémie de dengue

Trois patients sont hospitalisés à Fort-de-France, en Martinique, victimes du virus de la dengue. L’un d’eux est décédé, a annoncé l’Agence régionale de santé du département ultramarin. Un premier décès lié à l’épidémie de dengue qui frappe la Martinique depuis juillet 2019, a été annoncé mardi par l’Agence régionale de santé (ARS) de Martinique. « Le 10 février, l’ARS Martinique a été informée par le Centre hospitalier universitaire de Martinique (CHUM) de la présence de trois patients hospitalisés pour dengue, présentant des signes de gravité de la maladie. Malheureusement un décès est à déplorer parmi ces trois patients », explique l’agence dans un communiqué. Les investigations réalisées « confirment que ce décès est directement lié au virus de la dengue ». Depuis juillet 2019, « on estime à plus de 2 100, le nombre de cas cliniquement évocateurs de dengue » en Martinique, précise l’ARS. Infection virale transmise par les moustiques dans les zones tropicales et subtropicales du monde entier, la dengue a connu un développement accéléré ces dernières années. Elle provoque un syndrome de type grippal, avec des complications parfois mortelles. « Au cours de la circulation du virus de la dengue on peut toujours avoir des formes sévères voire des décès, donc bien évidemment, il faut continuer les actions de prévention individuelles (…) et surtout l’élimination des gîtes à moustiques », a expliqué sur la radio RCI Jacques Rosine, de Santé Publique France Antilles. « Même si aujourd’hui, on note une certaine stabilisation – on est entre 150 et 200 cas qui sont estimés chaque semaine —, on a une circulation qui reste active dans certaines communes du sud de l’île. La Martinique est toujours placée en situation de risque épidémique », a-t-il insisté. À l’Assemblée nationale, une commission d’enquête parlementaire a été créée sur la propagation des moustiques Aedes (« moustiques tigres ») et des maladies vectorielles (zika, chikungunya, dengue, etc.). Présidée par l’ex-ministre des Outre-mer Ericka Bareigts, députée PS de La Réunion, cette commission doit commencer ses auditions jeudi. La Réunion est frappée par une épidémie de dengue depuis deux ans. Depuis le début de l’épidémie, 20 décès ont été enregistrés, dont 12 directement liés à la dengue, selon l’ARS de La Réunion. La Guadeloupe est également touchée par une épidémie, tout comme la Polynésie française. Avec AFP

Martinique: Un premier décès lié à l’épidémie de dengue

14 candidats en lice pour la finale nationale de la 2ème édition du concours « Voix des outre-mer »

Organisée par Fabrice di Falco, le célèbre contre-ténor martiniquais et l’association Les Contre Courants, la finale nationale du concours « Voix des outre-mer » aura lieu 8 janvier prochain à l’Opéra national de Paris. Une 2ème édition qui poursuit son objectif premier: mettre en lumière les voix originaires des territoires ultramarins et permettre à ces talents d’accéder à plus de visibilité. Qui des 14 candidats encore en lice sera la voix des outre-mer 2020 et succédera à la soprano guyanaise, Marie-Laure Garnier, voix des outre-mer 2019 ? Réponse le 8 janvier prochain à 20h à l’Amphithéâtre Bastille où les 14 prétendants présenteront leur programme pendant une soirée gratuite et ouverte au public devant un jury de professionnels présidé par Richard Martet, journaliste et critique musical spécialisé dans l’art lyrique. Constatant pendant ses 25 ans de carrière de soprano et de contre-ténor la faible présence d’artistes lyriques ultramarins sur les scènes d’opéras, le Martiniquais Fabrice di Falco, décida de créer en 2017 avec l’aide de Julien Leleu, président de l’association Les Contre Courants –association qui a pour objectif de démocratiser la musique classique et l’art lyrique ainsi que de favoriser la transmission et la mémoire de cet art – le concours « Voix des outre-mer ». Un concours destiné à mettre en lumière les voix et les talents des originaires et à lutter contre les discriminations dont ils sont victimes. Des finales régionales très disputées Après une sélection effectuée au cours de finales régionales très disputées dans les territoires ultramarins (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion et Saint-Pierre et Miquelon), ce ne sont pas moins de 14 candidats parmi lesquels Laura Flam et Mélodie Tarrieu (Martinique), Aurélie Sudul, Paulo Tovar, Aslam Safla et Candice Albardier (Réunion), Amanda Pinard, Mathias Sylvestre, Joe Bertili et Luan Pommier (Guadeloupe), Emeline Daribo et Gaétane Rietsch (Guyane), ainsi que Anaïs Siosse et Laurence Desdouets (Saint-Pierre et Miquelon) qui tenteront de briguer le titre suprême de « voix des outre-mer 2020 ». Outre ce titre phare, plusieurs autres prix seront décernés, dont le Prix jeune talent, le Prix coup de coeur du jury et en option le Prix du public. Cette seconde édition a reçu pour la première fois le soutien de l’Opéra national de Paris qui a d’ailleurs mis une de ses salles (Opéra de Bastille) à la disposition des organisateurs. Elle bénéficie également du parrainage des ministère des outre-mer et de la Culture, ainsi que celui de la Délégation interministérielle à l’égalité des chances des Français d’outre-mer. Ce concours 2020 a par ailleurs été rendu possible grâce aux contributions de nombreux partenaires publics ( région Ile-de-France, collectivité territoriale de Martinique, Comité Martiniquais du Tourisme, DILCRAH, Dac de Guyane, Guadeloupe, Martinique et Réunion…) et privés (Fondation Orange, Groupe Parfait…). Un vivier de talents dans les outre-mer Tous y ont vu une façon de contribuer à faire éclore les talents de demain de ces territoires à travers un concours qui constitue un véritable tremplin qu’illustrent les consécrations du contre-ténor Andréas Perez Ursulet et de la soprano Livia Louis-Joseph-Dogué, tous deux martiniquais, dans l’émission de France 2 « Prodiges ». Pour la saison 5, le jury de « Prodiges » avait couronné le premier, ce qui lui a permis de signer un contrat avec la maison de disques Warner, tandis que la seconde a gagné le concours de chant lors de la saison 6 qui vient de se dérouler.Tous deux avaient primés lors de la 1ère édition du concours « Voix des outre-mer ». Livia Louis-Joseph Dogué (15 ans) avait reçu le Prix jeune talent et Andreas Perez Ursulet le Prix coup de coeur du jury.C’est dire que ces territoires regorgent de talents dans l’art lyrique qui méritent d’accéder à une réelle visibilité et d’être reconnus au niveau national.

14 candidats en lice pour la finale nationale de la 2ème édition du concours « Voix des outre-mer »

Vous pouvez aimer aussi

Actualités en Radio et Télé

Vos Agendas

19
Oct
Dans le cadre des Journées Nationales de l'Architecture coordonnées par la Direction des Affaires

11
Oct
Journée de sensibilisation à l'économie d'énergie - CCAS de CHICONI

17
Aoû
Le Maire de la commune de Chiconi informe ses administrés qu'une exposition de la maquette du SAR (Schéma d'aménagement Régional) est prévue les 16 et 17 août

Image
Radio Chiconi FM
Radio Koudjouni
RF Mayotte
ROI TV
Radio Coconi
Chiconi FM TV
Chiconi FM
55 Rue Bentséhou
97670 CHICONI
   0 (+262) 269 61 25 86
    0 (+262) 639 65 43 04