Santé en Outre-mer: Les députées Huguette Bello et Ramlati Ali appellent à politique de différenciation pour les Outre-mer dans la nouvelle loi Santé

En amont de l’examen du projet de loi sur l’organisation et la transformation du système de santé, les députées Huguette Bello (La Réunion) et Ramlati Ali (Mayotte) ont mis en exergue plusieurs problématiques qui pâtissent en Outre-mer en matière de santé.

Santé en Outre-mer: Les députées Huguette Bello et Ramlati Ali appellent à politique de différenciation pour les Outre-mer dans la nouvelle loi Santé

En amont de l’examen du projet de loi sur l’organisation et la transformation du système de santé, les députées Huguette Bello (La Réunion) et Ramlati Ali (Mayotte) ont mis en exergue plusieurs problématiques qui pâtissent en Outre-mer en matière de santé.

« Il ne doit plus avoir une politique de santé publique pour les Outre-mer mais une politique par territoire » a indiqué la députée Huguette Bello. « Les problématiques ne manquent pas en matière de santé dans les Outre-mer » a souligné la députée réunionnaise précisant que la prochaine loi de santé « évoque assez peu les Outre-mer ».
Huguette Bello a affirmé qu’il faut agir sur cinq points en Outre-mer : renforcer la prévention, le déficit du nombre de lits d’hôpitaux, la question de la formation des étudiants, le financement des hôpitaux par le coefficient géographique et la sous-dotation de moyens et de prise en charge de la psychiatrie en Outre-mer et plus particulièrement dans l’Océan indien.
Les deux députées dressent ainsi deux types de mesures. Des mesures tendant à « une meilleure adaptation de la politique de santé « face à des pathologies dont la France continentale n’est pas sujette d’une part et des « mesures de rattrapage pour combler des retards manifestes ». Pour rappel, la Cour des Comptes avait dénoncé dans un rapport daté de 2015, des défaillances du pilotage national de l’Etat en matière de santé dans les Outre-mer.
Le projet de loi sur l’organisation et la transformation du système de santé sera présenté à partir du 18 mars à l’ Assemblée nationale.


E-mail
| PLUS DE SPORTS
Pour le quatrième tournoi de suite, l’Antillais Gaël Monfils s’est hissé en quarts de finale, après avoir écoeuré en 57 minutes de jeu Philipp Kohlschreiber, tombeur la veille du N.1 mondial Novak ...
| LE LIVE > LES UNES
| EDUCATION

PLUS DE RADIOS

              

55 Rue Bentséhou 97670 CHICONI

Tel: +(262) 269 61 25 86

Tel: +(262) 639 65 43 04

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.