Le Député Mansour Kamardine souligne : " Démenti concernant les circonstances de l'annulation du vol Air Austral du lundi 6 mai "

Les Mahorais doivent s'organiser en association des usagers d'Air Austral afin de faire valoir leurs droits à indemnisation.

Selon la presse régionale, notamment réunionnaise, Air Austral justifierait l'annulation du vol direct entre Paris et Mayotte du lundi 6 mai au soir par l'attitude des passagers. D'après les mots même de la compagnie aérienne rapportés par la presse, une « émeute » aurait eu lieu à bord de l'avion qui aurait nécessité l'intervention de la Police aux frontières.

Toujours selon les explications d'Air Austral, la compagnie « a décidé de diriger l'appareil vers la Réunion, avant de toucher le sol Mahorais, pour pouvoir embarquer un nouvel équipage » afin de respecter l'amplitude horaire maximale de mobilisation de l'équipage.

Me trouvant à bord du vol concerné pour rejoindre Mayotte dès le 1er jour d'un mois particulier pour les Mahorais, je démens formellement qu'il y a eu une émeute, je démens également formellement le fait que la Police aux frontières ait dû intervenir. Enfin, je relève que le déroutage d'un vol direct de Paris vers la Réunion entraîne une mobilisation supplémentaire de plus d'une heure de l'équipage, puisque le vol vers Dzaoudzi dure 9h50 alors qu'un vol vers La Réunion dure 10h55.

En réalité, après plus de 4h de retard passés dans l'avion au sol, l'équipage a annoncé que le vol serait routé vers La Réunion, ce qui a entraîné une protestation compréhensible de certains passagers mahorais et européens. Après que les passagers aient exprimé leur mécontentement et alors que la cabine était tout à fait calme, le commandant de bord a annoncé l'annulation du vol en prétextant, je cite, que « le propriétaire de l'avion m'a donné l'ordre d'aller directement à La Réunion ».

Je constate que ce n'est pas la 1ère fois qu'Air Austral justifie ses manquements à l'égard des passagers à destination de Mayotte en prétextant leur attitude alors qu'ils sont pourtant ceux qui subissent le traitement d'une compagnie aux attitudes qui s'apparentent à celle d'un colon des temps anciens, n'hésitant pas à manœuvrer pour inverser la charge de la responsabilité des retards, annulations, changements de plan de vol alors que l'immobilisation d'un appareil entrainant le changement des plans de vols de milliers de passagers était connue avant même la vente des billets directs entre Mayotte et la Métropole comme à l'été 2018.

Plus que jamais l'ouverture du ciel mahorais est une impérieuse exigence. Cela suppose la construction de la piste longue convergente à même d'accueillir sans contrainte les vols longs courrier.

En attendant les Mahorais doivent s'organiser dans le cadre d'une association de défense des usagers et clients d'air austral afin de faire valoir les droits des passagers, notamment les droits à indemnisation pour les retards et annulation telle que prévue par la réglementation européenne ainsi que les droits à indemnisation au civil pour les manœuvres commerciales et logistiques trompeuses à l'égard des usagers.


E-mail
| PLUS DE SPORTS
| LE LIVE > LES UNES
| EDUCATION

PLUS DE RADIOS

              

Chiconi FM
55 Rue Bentséhou 97670 CHICONI
   0 (+262) 269 61 25 86
    0 (+262) 639 65 43 04
  contact@chiconifm.fr