La revue de presse de ce mercredi 29 juillet 2020

La revue de presse de ce mercredi 29 juillet 2020
Ce matin, Libération et L'Humanité affichent la même photo pleine page de Gisèle Halimi, morte à 93 ans. L'avocate s'est battue toute sa vie pour les droits des femmes.
Du côté de la presse régionale, Ouest-France consacre sa une à la fin des terrasses chauffées, l'une des décisions annoncées à l'issue du conseil de défense écologique de lundi.
L'Ardennais revient sur le terrible accident de la route qui a coûté la vie à quatre enfants dans l'Aisne, et dont les circonstances restent à préciser.
Enfin, La Dépêche s'interroge, photo de foule sur la place du Capitole à l'appui : la jeunesse est-elle "trop insouciante" face au coronavirus ?
Passons à la Revue de Presse de l'île de la Réunion
A la une du Journal de l'île ce mercredi, un mois de juillet "moins pire que prévu" dans le domaine du tourisme à La Réunion. Depuis le déconfinement, les hôtels "font le plein le week-end grâce à la clientèle locale" indique le média. L'inquiétude des gérants d'établissements concerne plutôt la fin d'année car jusqu'à présent, "les réservations ne décollent pas".

De son côté, Le Quotidien dresse le portrait de Mickaël Payet, le seul producteur de pleurotes de l'île. Basé au Plate à Saint-Leu, ses salariés récoltent quotidiennement environ 120 kg de ce champignon soit un peu plus de trois tonnes mensuels, écoulés ensuite principalement vers la grande distribution.
[REVUE DE PRESSE] Mercredi 29 juillet 2020
 
FAITS-DIVERS
Une rencontre sur Facebook a très mal tourné pour une adolescente de 15 ans. En janvier dernier, pensant débuter une relation, elle se rend chez un jeune de 20 ans à Saint-Pierre. Les choses dérapent rapidement. Il la plaque contre une armoire, lui place un fusil sur la tempe et lui demande si elle pense qu’il va tirer. Puis il la déshabille de force et la jette sur le lit de la chambre. Le médecin confirmera une lésion de l’hymen et une défloration. Elle se verra prescrire 9 jours d’ITT. La psychologue relèvera des signes de violences sexuelles, ainsi que la honte et la culpabilité de la victime.  En détention provisoire depuis décembre 2018, le jeune demandait ce mardi devant la Chambre d’instruction à sortir de prison en attendant son procès devant les Assises. Mais Cédric.G qui encourt 20 ans de réclusion criminelle ne sortira pas pour le moment. 

Ce lundi après-midi au niveau de la médiathèque Cimendèf à Saint-Paul, un automobiliste a refusé de se soumettre à un contrôle routier. Alors qu'un gendarme a tenté de l'appréhender, il a redémarré en trombe, traînant le militaire sur plusieurs mètres. Légèrement blessé, il a tout de même été hospitalisé. Le militaire est ressorti ce matin de l'hôpital, porteur de multiples contusions et encore sous le choc.

Accusé d'avoir violé une jeune femme le 22 février 2018 à Saint-Pierre, un quadragénaire comparaissait ce mardi pour une demande de remise en liberté en attendant son procès devant la cour criminelle. Le 23 février 2018, une femme de 22 ans, alcoolisée et semblant être en état de choc, porte plainte pour viol en réunion. La veille, elle sort avec deux amis en boîte de nuit à Saint-Pierre. Mais en sortant de la discothèque, le videur, avec qui elle a l’habitude de discuter, lui propose une "after" chez lui avec un ami, L.P. En arrivant chez lui, ce dernier lui propose à boire, de l’ecstasy et de la MDMA ; elle accepte. Elle expliquera ensuite aux forces de l’ordre qu’elle ne pouvait plus bouger son corps et s’est retrouvée allongée sur le ventre, la robe relevée et la culotte baissée. Elle sent un homme, puis un autre. En garde à vue, et depuis, L.P nie les faits et après plus de deux ans de détention provisoire et plusieurs demandes de mise en liberté, a refait une demande en juillet. Une demande à nouveau rejetée par la chambre d'instruction.
 
[REVUE DE PRESSE] Mercredi 29 juillet 2020

SOCIÉTÉ
La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment qu’il n’y a pas de nouveau cas de coronavirus COVID-19 enregistrés à La Réunion ce mardi 28 juillet à 15h00, soit un total de 657 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020.  C'est le troisième jour consécutif sans nouveau cas confirmé.

Les transporteurs étaient présents ce mardi matin au tribunal de Champ Fleuri dans le cadre d'une assignation déposée par la Région Réunion. La président de Région a décidé, suite aux constations d'un huissier mercredi dernier, d'assigner les transporteurs en raison du blocage de l'entrée de la collectivité. L’avocate de la Région a mis en avant l’atteinte à la continuité du service public et à la liberté de travailler. Elle demande que la voirie ne soit plus obstruée, avec une astreinte de 2 000 euros par heure de blocage.  La décision sera rendue mercredi matin. 

ÉCONOMIE
L’île de la Réunion Tourisme annonce le lancement du dispositif PassKdo afin d’encourager les Réunionnais à redécouvrir et profiter des plaisirs de leur île. Le principe est simple : un chèque cadeau acheté permettra d’obtenir un chèque cadeau offert. Ceux-ci  sont d’une valeur de 20 €, 50 € ou 100€. Il est ouvert à tous, dans la limite des stocks disponibles. La date limite d’achat est fixée au 31 décembre 2020 pour une utilisation avant le 31 mars 2021. 

Imprimer   E-mail

A Lire Aussi