Ligue des champions féminine : Wendie Renard propulse Lyon en finale d'un coup de tête

Ligue des champions féminine : Wendie Renard propulse Lyon en finale d'un coup de tête

Dans le "classique" du football féminin français, Lyon a vaincu le PSG pour se hisser en finale de la Ligue des champions (1-0). Un but marqué, de la tête, par l'emblématique capitaine Wendie Renard. Lyon affrontera Wolfsburg, dimanche, pour remporter sa 7e Ligue des champions.

Lyonnaises et Parisiennes exportaient leur « classique » du football féminin français à Bilbao pour la demi-finale de Ligue des champions ce mardi soir. Et si le spectacle n'a pas toujours été au rendez-vous, le suspense et les faits de jeu ont permis de pimenter la rencontre.

Une première mi-temps poussive

En terrain basque, Lyonnaises et Parisiennes ont mis une mi-temps entière avant de véritablement rentrer dans la partie. Pour résumer la première période, on pourrait dire que si Paris avait le contrôle du ballon, l’absence d’Amandine Henry étant préjudiciable pour les Rhodaniennes, Lyon s’est procuré les occasions les plus franches. Il y a d’abord eu cette frappe en pivot de Parris qui frôlait le poteau d’Endler (12e), puis la tête, trop décroisée de Gunnarsdottir, complètement délaissée au marquage, qui filait à gauche des poteaux d'Endler (38e). En face, Paris a dû se contenter de miettes, à l’image de cette frappe trop écrasée de Diani, facilement captée par Bouhaddi (32e). À l’approche de la mi-temps, les Lyonnaises ont même le dessus au milieu de terrain, obligeant les parisiennes à opérer en contre.

Une expulsion coûteuse

Et puis la rencontre s'est décantée. Il y a d'abord eu ce penalty non sifflé à la 53e sur Buchanan. Avant que Lucy Bronze ne s'offre le scalp de Grace Geyoro quelques minutes plus tard. Une série de dribbles dont l'Anglaise a le secret ont fait vriller la Parisienne qui a dû la stopper illégalement. Deuxième jaune, synonyme d'expulsion pour la jeune joueuse internationale.

Une occasion en or de prendre définitivement l'avantage que les Lyonnaises ne vont pas manquer. Sur le coup franc qui suit la faute de Geyoro, Majri envoie le ballon sur sa capitaine Wendie Renard, l’internationale française propulse le ballon dans le but d’Endler (1-0, 66e) d'un coup de tête rageur. Un grand classique.
Avec Franceinfo


Imprimer   E-mail