Orange Réunion Mayotte : Avant son départ pour San Francisco, Mireille Helou confie un « bilan riche humainement et professionnellement »

Après trois années passées à la Direction d’Orange Réunion Mayotte, Mireille Helou laisse sa place à Jean-Marc Escalettes.

Orange Réunion Mayotte : Avant son départ pour San Francisco, Mireille Helou confie un « bilan riche humainement et professionnellement »

Après trois années passées à la Direction d’Orange Réunion Mayotte, Mireille Helou laisse sa place à Jean-Marc Escalettes. Avant son départ pour San Francisco et la Silicon Valley, la première femme à la tête de l’opérateur sur ces deux territoires tire son bilan, essentiellement fait de couvertures Très Haut Débit mais aussi de Responsabilité Sociale d’Entreprise. Interview. 

Outremers360 : Quel bilan tirez-vous de ces trois années à la tête d’Orange Réunion Mayotte ? Quels sont les grands chantiers que vous avez menés ? 

Mireille Helou : Je tire un bilan positif, très riche humainement et professionnellement. J’ai eu en charge deux territoires des Outre-mer, La Réunion et Mayotte avec des cultures et des écosystèmes différents. Le mot qui me vient en tête est « attachants », donc je les quitte avec un pincement au cœur et des souvenirs plein la tête, entre autres, avoir eu la chance inouïe d’observer l’éruption du 11 septembre 2016 en direct sur place, ça ne s’oublie pas.

Quant aux chantiers, nous en avons mené un certain nombre à Orange Réunion Mayotte ces trois dernières années, mais c’est incontestablement le Très Haut Débit (THD) qui a été le plus marquant d’autant plus que nous l’avons mené sur les deux fronts : mobile et Fixe. À mon arrivée en 2016, Orange démarrait son déploiement de la fibre à La Réunion, quelques années après son principal concurrent sur cette technologie. En 3 ans nous avons comblé ce retard pour être aujourd’hui le leader en nombre de prises raccordables en propre avec plus de de 161 000 prises, sur un total de plus de 253 000 prises fibres Orange (propres + cofinancement) avec une avance nette sur les deux autres acteurs. Un écart qui continue à croître depuis Mars 2018. C’est le résultat d’investissements Humains et Financiers assez conséquents. Comme le disait La Fontaine rien ne sert de courir il faut savoir partir à point.

En 2016, avec le développement des usages numériques, la vidéo, la musique en lignes, la Visio conférence, les services de télévisions numériques. Il était important d’offrir aux Réunionnais et aux Mahorais des technologies nouvelles, pour permettre la démocratisation des usages, et permettre au plus grand nombre de bénéficier du numérique. Le développement de la fibre qui nous permet de fibrer tous nos sites mobiles associé à notre expertise sur les technologies nouvelles nous a permis d’obtenir le meilleur lot de fréquence 4G.

Le 1er décembre 2016, Orange lançait le réseau 4G pour l’ensemble de ses clients avec une couverture supérieure à 99% à La Réunion et à Mayotte.  Fin 2018 nous couvrons 99,5% de la population en 4G à La Réunion et 99,8% à Mayotte. Et nous sommes reconnu par l’ARCEP mais également d’autres baromètres (Nperf, 4Gmark) comme le meilleur réseau 4G à La Réunion. Pour autant et j’insiste sur ce point, le développement de la 4G et du FTTH ne s’est pas fait au détriment du réseau Cuivre. Nous avons continué à maintenir notre réseau, le moderniser et même le développer lorsque cela était nécessaire. Il convient de souligner qu’il est possible d’avoir du VDSL, donc du THD dans des écarts de La Réunion, à Cilaos par exemple. Orange est un opérateur multi-réseaux, notre développement se fait en cohérence, nous continuons à proposer de meilleurs débits sur le Cuivre, là où la fibre n’est pas encore arrivée. Notre objectif est d’offrir le Très Haut Débit (4G, FTTH et VDSL) au plus grand nombre.

Orange est un grand opérateur qui s’est aussi engagé dans des sujets sociétaux. Quels ont été ces sujets sur lesquels Orange Réunion Mayotte s’est investi  sur ces territoires ? 

Les sujets autour de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) et notamment la mixité, le développement de l’entrepreneuriat au féminin et plus généralement de l’éducation sont des sujets qui me tiennent à cœur, d’autant plus en tant que première femme à la tête d’Orange Réunion Mayotte. Je suis vraiment très heureuse et fière des opérations déployées par Orange sur les territoires de La Réunion et de Mayotte. Je pense notamment aux « Maisons digitales » à la Réunion et à Mayotte mais aussi aux actions sur l’éducation.

e le dis souvent : Orange est un opérateur économique important connu et reconnu. Mais Orange c’est bien plus que cela c’est un Opérateur Responsable et engagé qui joue pleinement son rôle, dans la transformation sociale et sociétale sur les territoires où nous sommes présents. C’est le premier employeur du numérique sur nos territoires. Sans oublier Orange Bank arrivé en Octobre 2018 dans les DROM et qui marque un tournant pour nos territoires, c’est une évolution significative de notre groupe vers un l’Opérateur multiservice que nous ambitionnons.

Qu’en est-il de la couverture Mobile à Mayotte ?

En 2018, nous avons vraiment progressé à Mayotte en termes de couverture 4G où nous sommes à plus de 99.8% de la population mais aussi en qualité de service. Nous avons terminé la modernisation de notre réseau en octobre dernier, et j’ai pu le vérifier moi-même la semaine dernière. Je peux le dire, nous avons un très bon réseau mobile également à Mayotte.

Vous parliez plus haut des lieux enclavés qu’Orange à couvert, il y a notamment eu la 4G+ à Mafate ?

Je suis particulièrement fière d’avoir amené la 4G+ à Mafate en Avril 2017. C’est une avancée notable en termes d’aménagement numérique du territoire que d’amener le THD aux habitants de Mafate, avec tous les usages qui en découlent, dans ce lieu remarquable mais le plus inaccessible de France et le plus isolé de La Réunion.

L’écosystème numérique et de l’innovation à La Réunion est-il mature selon vous ?

J’ai trouvé un écosystème bien structuré et dynamique avec des dispositifs d’accompagnements multiples, assez focalisés sur l’incubation. Orange a misé plutôt sur un dispositif d’accélération au travers des Orange Fab France en 2016. À mon avis, il convient de continuer dans ce sens car du potentiel, il y en a.

Pouvez-vous nous dire un peu plus sur vos nouvelles fonctions dans la Silicon Valley à San Francisco ? 

La présence d’Orange à la Silicon Valley remonte à plus de 15 ans. Le groupe Orange est parmi les rares Groupes français ayant décidé de faire un tel investissement et de le maintenir dans le temps avec pour objectif d’être au cœur d’un des écosystèmes d’innovation les plus dynamiques au monde. Au travers de l’anticipation à court et moyen terme de ces écosystèmes, Orange Silicon Valley contribue activement aux réflexions stratégiques du groupe y compris en termes d’investissement et de partenariat. Forte de mon expérience opérationnelle et de ma connaissance du Groupe Orange, je suis convaincue que des liens plus soutenus entre l’innovation et les technologies de demain d’une part et le business d’autre part, seront bénéfiques aux applications et usages futurs de nos clients.

Propos recueillis par Marie-Christine Ponamalé. 


E-mail
| PLUS DE SPORTS
Pour le quatrième tournoi de suite, l’Antillais Gaël Monfils s’est hissé en quarts de finale, après avoir écoeuré en 57 minutes de jeu Philipp Kohlschreiber, tombeur la veille du N.1 mondial Novak ...
| LE LIVE > LES UNES
| EDUCATION

PLUS DE RADIOS

              

55 Rue Bentséhou 97670 CHICONI

Tel: +(262) 269 61 25 86

Tel: +(262) 639 65 43 04

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.