28.33°C
Chiconi:_DIM
16.67°C / 32.22°C
Chiconi:_LUN
15.56°C / 31.67°C
Chiconi:_MAR
13.89°C / 29.44°C
Sam, 27 Fév 2021

//-- Découvertes / Sciences

Un masque pour chaque mahorais.

Pour permettre à tous les Mahorais de disposer d’un masque grand public, la préfecture de Mayotte, en collaboration avec le Conseil départemental et la Poste, a passé commande d’un nombre important de masques au bénéfice des habitants du territoire. Plus de 450 000 masques seront ainsi distribués. Depuis lundi, La Poste distribue donc à l’ensemble des Mahorais disposant d’une adresse postale ces masques sous enveloppe. Pour les familles les plus précaires ne disposant pas d’adresse postale, les associations et les CCAS complètent cette distribution. Chaque Mahorais disposera  de son propre  masque. Pour rappel, ces masques distribués dans les boites aux lettres, sont gratuits et ne peuvent pas être revendus. D’ores et déjà, d’autres commandes sont attendues par confection locale ou importation afin d’assurer le renouvellement de ces masques grand public. Les CCAS se chargeront de compléter les distributions, Les masques alternatifs dits grand public ont vocation à compléter les gestes barrières et les règles de distanciation sociale. Ils sont principalement destinés aux personnes saines ou asymptomatiques et sont un outil complémentaire pour contribuer à la prévention du COVID-19. Ce type de masque est conforme aux spécifications AFNOR S76-001. En portant un masque, non seulement vous vous protégez, mais vous protégez les autres, et participez ainsi activement à la lutte contre le virus.

Un masque pour chaque mahorais.
2 Banniere Pub filmage1

Succès des campagnes maritimes de surveillance du phénomène sismo-volcanique au large de Mayotte

Succès des campagnes maritimes de surveillance du phénomène sismo-volcanique au large de Mayotte Élisabeth BORNE, ministre de la transition écologique et solidaire, Frédérique VIDAL, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Annick GIRARDIN, ministre des outre-mer et Florence PARLY, ministre des armées, se félicitent de la réussite des missions d’observation océanographiques du phénomène sismo-volcanique de Mayotte qui ont pu être menées à bien malgré les contraintes imposées par la crise sanitaire que nous traversons. Les campagnes réalisées dans le cadre du réseau de surveillance dédié (REVOSIMA) mis en place en 2019 sous la coordination de la délégation interministérielle aux risques majeurs outre-mer, se poursuivent donc pour apporter toutes les informations nécessaires à la protection de la population mahoraise.

Succès des campagnes maritimes de surveillance du phénomène sismo-volcanique au large de Mayotte

Campagnes océanographiques MAYOBS 13 du réseau de surveillance volcanologique et sismologique

Deux nouvelles campagnes océanographiques MAYOBS 13 sont lancées Dans le cadre des actions menées par les pouvoirs publics, pour mieux comprendre le phénomène sismo-volcanique qui touche Mayotte depuis mai 2018, deux nouvelles campagnes en mer sont organisées au large de l’île début mai 2020 par le REseau de surveillance VOlcanologique et SIsmologique de Mayotte (REVOSIMA) (www.ipgp.fr/revosima). Les objectifs de ces deux missions sont : => de récupérer les données des stations sismiques de fond de mer et assurer leur maintenance (MAYOBS 13-1) La finalité de cette campagne est de garantir la continuité des enregistrements sismologiques en mer ; ces données sont essentielles aux mesures de prévention et de surveillance des risques naturels et littoraux, pour la protection de la population. En pratique, il s’agira de récupérer les stations sismiques sous-marines (OBS, Océan Bottom Seismometer) qui ont été déposées. Ce matériel sera reconditionné et redéployé immédiatement pour une nouvelle période d’enregistrement. La première mission MAYOBS 13-1 partira de La Réunion le 7 mai. Elle mobilisera le bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer (BSAOM) Champlain de la Marine Nationale avec à son bord, son équipage et quatre scientifiques de l’Ifremer, de l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP) et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Tous auront respecté 14 jours de confinement à La Réunion et subi un test de dépistage du Covid-19 avant d’embarquer. => d’établir de nouvelles cartographies sous-marines pour surveiller l’activité sismo-volcanique en fond de mer (MAYOBS 13-2) L’objectif de cette campagne est d’acquérir des données permettant de savoir si les phénomènes volcaniques sous-marins détectés lors des missions de 2019 (coulées de laves, fluides volcaniques…) sont restés actifs et si de nouveaux phénomènes ont eu lieu depuis. Le fond de lamer sera donc balayé avec un échosondeur qui permettra de réaliser des cartes du fond marin (dites bathymétriques) et d’identifier d’éventuelles nouvelles coulées volcaniques. Ces nouvelles cartes permettront de suivre les évolutions constatées depuis juillet 2019. La deuxième mission, MAYOBS 13-2, devrait arriver sur zone le 6 mai. Elle mobilisera pour une semaine le Gauss. Ce navire appartient à la société Fugro. Des scientifiques de l’Ifremer, de l’IPGP, du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et du CNRS piloteront cette campagne 24h/24 en téléopération depuis Brest, Paris et Orléans. Les résultats de ces campagnes seront largement diffusés.

Campagnes océanographiques MAYOBS 13 du réseau de surveillance volcanologique et sismologique

Vous pouvez aimer aussi

Actualités en Radio et Télé

Vos Agendas

19
Oct
Dans le cadre des Journées Nationales de l'Architecture coordonnées par la Direction des Affaires

11
Oct
Journée de sensibilisation à l'économie d'énergie - CCAS de CHICONI

17
Aoû
Le Maire de la commune de Chiconi informe ses administrés qu'une exposition de la maquette du SAR (Schéma d'aménagement Régional) est prévue les 16 et 17 août

Image
Radio Chiconi FM
Radio Koudjouni
RF Mayotte
ROI TV
Radio Coconi
Chiconi FM TV
Chiconi FM
55 Rue Bentséhou
97670 CHICONI
   0 (+262) 269 61 25 86
    0 (+262) 639 65 43 04